Après l'annonce du rachat de la société de production Newen par TF1, de nombreuses voix se sont élevées pour condamner cette acquisition, notamment du côté de France Télévision. En particulier, parmi les arguments présentés, le fait que France Télévision est un groupe audiovisuel public, financé par la redevance, est revenu assez fréquemment. Cet argument est assez troublant car il est difficile de voir le lien direct entre le fait que France Télévision est un groupe public et le problème du rachat par un de ses concurrents privés d’une société de production privée. Les anciens actionnaires privés de Newen étaient-ils plus légitimes à recevoir les dividendes de contrats passés avec la chaine publique (financés par la redevance) que ne le sont ses nouveaux actionnaires, tout autant privés : ceux de TF1 ?